Veules les Roses

auteur
Rédigé par Pierre T.
Bloggueur voyage expert

Veules-Les-Roses en Haute Normandie est l'un des secrets les mieux gardés pour la plupart des touristes, surtout étrangers ! En tant que lieu de visite touristique, il est très intéressant et enrichissant. C'est un tout petit village (environ 600 habitants) qui est avant tout un village beau, pittoresque et très photogénique. Bien que des visiteurs notables comme Victor Hugo y aient séjourné, il faut vraiment avoir entendu parler de cet endroit pour le visiter. Et quand vous y serez, vous n’aurez qu’une seule envie : y retourner.

Le mot "Veules" vient du mot anglais "well" qui signifiait "bien" ou peut-être des Vikings, où le mot "vella" signifiait aussi "bien".

Veules-Les-Roses possède plusieurs attraits qui la rendent si intéressante et pittoresque. Tout d'abord, elle possède la plus petite rivière de France, les "Veules", avec ses 1,19 kilomètres de longueur. La rivière commence à une extrémité du village et se termine à la mer.

Et c'est la deuxième partie intéressante, elle est située au bord de la mer. Elle est classée dans la catégorie des villages balnéaires, mais n'attendez pas à trouver un hôtel Hyatt ou Hilton à la plage. En fait, les seuls hôtels sont petits et la plupart d'entre eux sont des chambres d'hôtes.  Et comme d'habitude pour cette partie de la Normandie, la plage n'est pas faite de sable mais de petits cailloux.

Troisièmement, il y a plusieurs moulins à eau le long de la plus petite rivière de France. Trois d'entre eux ont été restaurés et fonctionnent même. Ils sont privées, mais on peut les voir de près (pour info, en France, il faut un permis pour faire tourner un moulin à eau). Vous pouvez acheter un moulin à eau qui ne tourne pas, mais si vous voulez qu'il tourne, vous avez besoin d'une licence/permis, nécessitant quelques heures d'études et un petit investissement.

Enfin et surtout, de nombreuses maisons de Veules-les-Roses sont toujours en bon état. En d'autres termes, des toits de chaume, des maisons anciennes mais bien entretenues et un aménagement qui fait du village une belle promenade.

Un autre point intéressant du village est la culture du cresson de fontaine. C'est une industrie assez importante, et vous trouverez plusieurs de ces "champs" de cresson de fontaine situés sur la rivière Veules.

Et comme ils le cultivent en abondance, vous pouvez l'acheter sur place. Ils ont un petit comptoir à côté d'un des champs qui vendent le cresson au kilo.

 

Sentiers de randonnée

Il y a plusieurs sentiers pédestres dans le village. La plupart d'entre eux commencent à l'entrée du village (où il y a un parking gratuit) et serpentent à travers le village. Deux des sentiers prennent la "route haute", c'est-à-dire une petite montée vers le haut, rien de raide mais plus ou moins difficile pour les fauteuils roulants et les poussettes. Mais les routes plus basses peuvent facilement être empruntées par des personnes peu familières à la marche à pied ou les familles avec enfants.

Depuis le village, on vous conseille la route panoramique vous mènera à un moulin à eau du 18e siècle qui a servi à produire de l'huile jusqu'en 1806, date à laquelle il a été transformé en moulin à maïs. Il a été actif jusqu'en 1952. Plusieurs de ces sentiers vous permettront de voir de nombreuses maisons magnifiquement restaurées. L'une d'elles est même la propriété d'un ambassadeur et sert de résidence secondaire.

La plupart des promenades pittoresques se font le long de la rivière Veules, qui bifurque plusieurs fois. Peu importe où vous vous promenez dans le village, vous rencontrerez toujours la rivière et ses nombreuses belles maisons et ses moulins à eau.

En suivant ces sentiers, vous verrez plusieurs de ces maisons situées au bord de la rivière Veules, l'une plus belle que l'autre. Veules-Les-Roses tire son nom de la rivière Veules et des nombreuses roses que vous verrez au cours de votre promenade.

Au centre du village, vous trouverez plusieurs boutiques, restaurants et hôtels, mais l'un d'eux saute aux yeux : le Relais Hôtelier Douce France.

Cet hôtel a toujours été un hôtel. Construit au XVIIe siècle comme auberge autocar permettant aux voyageurs fatigués de passer la nuit avant de poursuivre leur voyage. Ils ont beaucoup de chambres, y compris des suites, disponibles pour un prix modique.

CONSEIL : Prenez votre temps pour visiter cet endroit. Prenez le thé l'après-midi sur la terrasse ou le long de la rivière. C'est très agréable pour vivre à l’heure Normande.

 

Ruines de l'église de Veules-Les-Roses

Ces ruines appartiennent à l'église Saint-Nicolas construite en 1095 et reconstruite au XVIe siècle, mais fermée à la révolution en 1789. En 1821, elle fut démolie. Une belle croix "Hosanna" se trouve dans son cimetière (à ne pas confondre avec une croix celtique).

ASTUCE : Tous les 14 août, une messe en plein air est célébrée ici, dédiée à la mer. Elle a lieu pendant le festival de la mer du village.

 

La pêche au port de Veules-Les-Roses

La plage de galets est aussi le port d'une flotte de pêche très active. Cependant, il n'y a pas de port en tant que tel avec des quais ; les bateaux sont tirés à terre par des tracteurs.

Les bateaux de pêche, après avoir été ramenés à terre, vendent leurs poissons (principalement des coquillages) directement au public.

Chaque bateau a son propre stand, et vous pouvez voir le nom du bateau sur les panneaux à côté de chaque stand.

 

Monument de la Seconde Guerre mondiale

Sur les falaises du côté nord (en direction de Dieppe), vous trouverez un monument dédié à une énorme bataille qui s'y déroula pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans la phase d'ouverture de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ont rapidement envahi la France, poussant les Français et leurs alliés vers la mer. Entre Veules-Les-Roses et St Valery-en-Caux, quelque 15 000 personnes ont été capturées par le maréchal du Reich Erwin Rommel.

 « les canons des Cerons coulèrent en 1940. »

Ce fut le plus grand massacre d'une journée de la guerre. Les Français étaient à cheval contre les chars panzers allemands. Des navires s'étaient approchés de la côte le jour (il y avait un épais brouillard marin qui les empêchait de venir la nuit) pour évacuer les soldats britanniques et français, c’est alors qu’un navire de la marine française, le Cerons, a été coulé. Les canons du navire coulé font partie du monument.

 

Vue sur les falaises de Veules-Les-Roses

Outre le monument de la Seconde Guerre mondiale, la vue sur les falaises est incroyable, avec une vue qui s'étend jusqu'à Saint Valery-En-Caux et son port.

 

En résumé, pourquoi visiter Veules-les-Roses ?

Veules-Les-Roses est vraiment un secret bien gardé pour les initiés. Bien que très populaire auprès de la population locale, vous ne trouverez pas beaucoup de touristes étrangers, même français. Mais cela vaut vraiment le détour si vous êtes dans la région. Le village très pittoresque et romantique, les moulins à eau, les fermes de cresson de fontaine et plusieurs restaurants font de cet endroit un excellent endroit pour faire une halte et faire une pause détente / découverte.

Ah j’oubliais : N'oubliez pas votre appareil photo. Ce village en vaut la peine.

 

Itinéraire

En voiture

  • Depuis Calais A16 et A28 2h30 Pas de gare.
  • Depuis Paris A13, par Rouen, A150/A151 puis D142 2h30
  • Depuis Dieppe D925 0:30 heure
  • Depuis le Havre A29 et D142 1:15 heure
  • Depuis Cherbourg N13, A29 et D142 3 heures
  • Depuis Marseille via Paris : A7, A6, A13, A150/A151 puis D142 9h30

 

En ferry

Le ferry le plus proche en provenance du Royaume-Uni arrive régulièrement à Dieppe.

 

Transports en commun à Veules-Les-Roses

Veules-Les-Roses est si petit que vous passerez plus de temps à essayer de vous garer qu'à marcher d'un bout à l'autre du village.

 

Restaurants

Il y a plusieurs restaurants raisonnables, voire d’excellente cuisine, dans le village. L'ancienne auberge, la Douce France, dispose d'une bonne table réputée et d'une vue panoramique à 360 degrés.

 

3 Bonnes raisons de venir à Veules les Roses !

  • Se promener sur les sentiers de randonnée de la rivière Veules du début à la fin (2 km).
  • Admirer les moulins à eau qui tournent au gré de la rivière.
  • Culture du cresson de fontaine, unique en France.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot gypvo ?