Cherbourg

auteur
Rédigé par Pierre T.
Bloggueur voyage expert

Cherbourg, ou comme on l'appelle officiellement Cherbourg-Octeville (après avoir fusionné avec la ville voisine), peut être décrite comme "pittoresque". C'est le mot que j'utiliserais si j'étais positif. Les vrais mots qui me viennent à l'esprit sont "terne", "morne" et "sans intérêt".

L'origine de la ville ne peut pas être établie mais les premières descriptions de la zone ont été trouvées datant de l'année 365 avant JC. Une grande colonie celtique vivait dans la région depuis des siècles, puis les Romains s'en emparèrent.

Cherbourg est le 2ème plus grand port artificiel du monde (1500 hectares, le plus grand port actuel étant celui du Qatar avec 4500 hectares) et la ville est dominée par ses infrastructures portuaires et ses eaux. L'eau est partout.

Cherbourg est aujourd'hui connue pour ses traversées en ferry vers le Royaume-Uni puisqu'elle a la 2ème plus courte distance vers le Royaume-Uni depuis la France (la plus courte étant Calais). Il y a aussi des traversées en ferry vers l'Irlande et Jersey.

 

Les ports de Cherbourg

Vous trouverez de nombreux types de ports le long du centre-ville ou amarrent des bateaux de plaisance aux chalutiers de pêche en haute mer... Il y a aussi des chantiers navals et plusieurs quais, les plus importants étant ceux des grands navires de croisière qui viennent ici (dont le Titanic, Queen Elizabeth 2 et Queen Mary 2).

 

Port de pêche de Cherbourg

Les installations d'entreposage des bateaux de pêche commerciaux sont situées à proximité des quais. C'est une ruche d'activité de jour comme de nuit et l'une des rares activités industrielles de Cherbourg (bien qu'il y ait encore quelques industries manufacturières autour, elles perdent du terrain au fil des ans).

Plusieurs ponts sur les différents ports et bassins ont été construits permettant aux citoyens de se déplacer rapidement d'un quartier à l'autre de la ville. Beaucoup de ces ponts sont récents et tous s'ouvrent aux imposants navires qui viennent ou partent pour la mer.

La construction du port a commencé en 1783 par le roi Louis XVI et le maréchal Vauban. Une partie de la marine française y était et y est toujours stationnée. On y trouve 13 navires de la Marine nationale, mais au fil du temps, Cherbourg a perdu son importance navale stratégique.

La seconde guerre mondiale a cependant fait de Cherbourg une partie très importante et stratégique de l'effort de guerre des deux côtés de la guerre. On en reparlera plus tard.

Il y a 5 forteresses datant de 1806 situées à l'extérieur du port, placées pour défendre le port des Anglais et des pirates. Plusieurs de ces forts peuvent être visités pendant la saison touristique en bateau (l'un d'entre eux a été totalement détruit pendant la seconde guerre mondiale).

En 1802, Napoléon avait également ordonné une mise à jour du port afin de préparer l'invasion de l'Angleterre mais l'invasion n'eut jamais lieu. Napoléon avait néanmoins une affinité avec la ville, comme vous le verrez plus loin.

A perte de vue, les eaux du port sont visibles puisque l'entrée du port, entourée de digues et des 5 forteresses. Vers la fin du port, avant les digues, vous verrez un bâtiment massif avec un toit vert : la Cité de la Mer.

 

Bâtiment de la Cité de la Mer à Cherbourg

L'imposant bâtiment est le musée de la Cité de la Mer, l'un des rares endroits de Cherbourg qui mérite une visite. Il est situé à côté du port de ferry.

Une cale sèche au port de Cherbourg

... c'est une cale sèche. Les navires entrent lorsqu'elle est remplie d'eau, puis l'eau est pompée et les travailleurs peuvent entretenir et travailler la coque du bateau sans avoir à plonger.

 

Basilique de l'église Sainte-Trinité à Cherbourg

L'un des principaux édifices religieux de Cherbourg est la Basilique Saint-Trinite, l'église initiale construite au XIe siècle à la demande de Guillaume le Conquérant. Jusqu'au XIXe siècle, l'église était la seule église paroissiale de la ville. D’autres furent construites par la suite.

Au fil des siècles, elle a été détruite et reconstruite plusieurs fois, réutilisant des parties du bâtiment qui ont survécu. En 1865, elle reçut ses dernières mises à jour. Au total, Cherbourg ne compte "que" 6 églises, contre 10 à 15 dans d'autres villes de taille similaire (ce qui semble être la norme par habitant).

 

Statue de Napoléon à Cherbourg

Devant l’église Sainte-trinité, vous trouverez une énorme statue.

C'est une statue de Napoléon Ier à cheval. L'inscription sur la statue dit : "J'avais décidé de renouveler à Cherbourg les merveilles de l'Egypte". Elle répond à sa vision à l'époque de faire de Cherbourg un énorme port plein de puissance militaire. La statue a été érigée en 1858 lorsque Napoléon III est venu visiter la ville.

 

Le Parc Emmanuel Liais à Cherbourg

En vous promenant dans cette ville, vous ne verrez pas beaucoup d'édifices luxueux ou autres, mais j'ai été agréablement surpris par le Parc Emmanuel Liais.

Un possède une superficie d’1 hectare. C'est l'ancien jardin de la maison du Maire de Cherbourg, conçu en 1881 et inauguré en 1885.

Emmanuel Liais (15 février 1826-5 mars 1900) était un astronome, botaniste et explorateur français qui avait passé de nombreuses années au Brésil et qui était devenu maire de Cherbourg.

Il a conçu les jardins, puis légué à la ville l'ensemble, y compris une tour d'observation, un petit étang contenant des nénuphars et d'autres plantes aquatiques ainsi que deux serres contenant des plantes rares qu'il avait recueillies lors de ses voyages.

Marcher dans ce petit parc est incroyable. Il est bien conçu et bien entretenu, donnant une sensation de repos et de zen.

 

Les Rues de Cherbourg

Marcher dans les rues de la ville n'est pas très gratifiant. Ne vous attendez pas à trouver des bâtiments grandioses.

De nombreux bâtiments sont mal entretenus, sales ou en ruine.

Vous ne verrez pas non plus beaucoup de parcs publics. Mis à part celui décrit ci-dessus, qui était très beau, je n'ai vu qu'un seul autre parc public.

Monument de la seconde guerre mondiale au Jardin Public de Cherbourg

A l'entrée du Jardin public se trouve un monument de la guerre mondiale, un peu plus grand, qui met en évidence toutes les parties du monde qui avaient été en guerre et où des soldats français sont morts.

 

Théâtre sur la place principale de Cherbourg

Sur la place principale du centre-ville, vous trouverez cette fontaine (construite en 1895) et derrière elle le théâtre "Le Trident". Construit en 1880, il fut le dernier "théâtre italien" construit en France.

 

Usine de parapluies et musée de Cherbourg

C'est l'usine et le musée des parapluies de Cherbourg. Cela ne signifie peut-être pas grand-chose pour vous en 2019 mais les cinéphiles se souviennent peut-être du célèbre film français "Les Parapluies de Cherbourg" avec Catherine Deneuve. Le film de 1964 a même été nominé pour plusieurs Oscars (mais n'en a gagné aucun).

Fabrication de parapluies à l'usine et au musée des parapluies de Cherbourg

Le film a même inspiré le désormais célèbre film (et plus récent) "La La Land". Il existe bien une vraie marque « Parapluie de Cherbour ». Vous pouvez visiter l'usine qui se trouve le long du quai principal et voir comment ces parapluies sont encore fabriqués à la main. Cependant, la marque a été créée APRÈS le film......

Les parapluies faits à la main peuvent être achetés dans la boutique de cadeaux de l'usine.

 

Cherbourg et la Seconde Guerre mondiale

Cherbourg a connu beaucoup d'action pendant la Seconde Guerre mondiale. Le feld-maréchal Rommel s'empara de la ville (après que les Français eurent coulé plusieurs de leurs nouveaux sous-marins qui étaient en construction dans les chantiers navals) et fortifia la ville. Il a placé de grands canons au sommet de la colline qui surplombe le port.

Au début de l'opération Overlord (jour J), Cherbourg était une cible stratégique capitale pour les forces alliées car elles avaient besoin d'un grand port pour se ravitailler et renforcer le front.

C'est l'armée américaine qui a libéré la ville après avoir débarqué sur Utah Beach pendant le jour J. Après avoir débarqué et subi de lourdes pertes, l'armée américaine se tourna vers Cherbourg et après un mois de bataille de rue à rue, prit le contrôle de la ville. Malheureusement, les Allemands avaient fait sauter la plus grande partie du port et beaucoup de travaux de réparation furent nécessaires avant que les premiers navires des alliés n'arrivent avec de nouvelles troupes fraiches et du ravitaillement. Anecdote historique : les Alliés ont même placé un oléoduc sous-marin entre le Royaume-Uni et Cherbourg.

En se promenant dans la ville, il n'est pas rare de voir des monuments commémoratifs en remerciement à l'armée américaine pour la libération de Cherbourg.

 

Prendre un Ferry à Cherbourg

Cherbourg étant très proche du Royaume-Uni, plusieurs ferries quotidiens desservent le Royaume-Uni, mais aussi l'Irlande et les îles Jersey voisines.

Et pour ceux qui sont friands de bonne gastronomie anglaise (on ne parle pas de pudding, hein ?!?), il y a un food truck réputé servant des Fish & Chips au Terminal Ferry de Cherbourg.

 

Conclusion

Visiter Cherbourg n'est pas une destination touristique de prédilection ; il y a mieux dans le Pays d’Auge. Evidemment, si vous devez prendre le ferry, vous n'aurez pas le choix (sauf d’embarquer ailleurs à Calais, Dieppe, Le Havre ou Caen/Ouistreham). Il n'y a pas grand-chose de typique à voir. La Cité de la Mer est le seul attrait qui vaut vraiment le détour si vous êtes dans les environs.

La ville a beaucoup misé sur les industries manufacturières et les chantiers navals mais les deux n’étant plus des industries florissantes, le chômage est important, l’argent manque et donc se ressent quand on se promène dans les rues.

 

Transport

En voiture

  • Calais A16, A28, A29, A150, A13 et N13 4h30
  • Paris A13 et N13
  • Dieppe A29, A13 et N13 3 heuresS via Rouen et Caen
  • Le Havre A29, A13 et N13 2h30 via Rouen et Caen
  • Marseille via Paris : A7, A6 et A13 et N13 10h45

Gare de Cherbourg

Il y a une ligne de chemin de fer directe Cherbourg - Paris qui rend l'accès facile et rapide si vous arrivez de la capitale.

Par avion

Cherbourg dispose d'un petit aéroport (Aéroport de Maupertus) mais il n'y a pas de vols réguliers en France ou à l'étranger. Il est surtout utilisé pour les vols privés et charters.

En ferry

Cherbourg est un grand port de ferry, avec plusieurs traversées quotidiennes à destination et en provenance du Royaume-Uni, de l'Irlande et de St Helier (île de Jersey).

Dans Cherbourg

Cherbourg est une grande métropole mais le centre-ville est plutôt petit et localisé. Il y a plusieurs bus, mais vous pouvez facilement vous déplacer à pied d'un endroit à l'autre. Les trottoirs sont en bon état.

 

Restaurants

Il y a environ 120 restaurants à Cherbourg, l'un d'entre eux a 1 étoile Michelin. Les restaurants sont pour la plupart assez bons, et beaucoup servent une cuisine à base de fruits de mer.

 

Choses à voir/choses à faire

Cherbourg n'est pas une ville touristique digne d'intérêt avec peu de lieux touristiques qui en valent la peine.

  • La première chose à voir est la Cité de la Mer (musée de l'exploration des mers). Ça vaut le détour.
  • Le parc Liais avec sa serre, son petit lac et sa tour
  • Visite de l'usine, du musée et de la boutique des Parapluies de Cherbourg
  • Magasin de parapluies à l'usine et au musée des parapluies de Cherbourg
  • Le centre commercial dans le port (n'attendez pas grand-chose, mais s'il pleut, c’est une bonne solution de replis).
  • Vous pouvez faire une visite en bateau du port et des forteresses à l'extérieur des digues.
  • Jouer au casino.

 

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot xglyhk ?